Quand quelqu'un nous quitte, un amoureux par exemple on se sent vide quelques semaines, on entretient comme on peut par ce qu'il a laissé, une vie commune passée, on essaie de provoquer des rencontres avant de se faire une raison et de reprendre sa vie à la recherche d'une moitié....mais quand ce quelqu'un est votre maman et qu'elle n'est plus, on a beau tenter de faire vivre son souvenir impossible de remplacer la moitié perdue. Le vide est présent tout le temps. Pas une journée ne s'écoule sans que je pense à elle. Pas une soirée sans que j'ai même envie de l'appeller, pour lui raconter ma journée, les dernières bêtises de Loris ou les progrès de Lilirose...Parfois même je l'entends me répondre je devine ce qu'elle aurait répondu. "pleure pas ma tiote, allez viens"...

DSC00007 

vacances été 040 

vacances été 048